Nos vies de coquelicot

As-tu déjà vu un champ de coquelicots ? D’ailleurs, ce n’est pas un champ de coquelicots, c’est un champ ponctué de taches rouges que nous savons être des coquelicots. Il y a tant d’autres herbes et plantes qui font cette terre fertile. Les coquelicots émergent et transfigurent le champ. Éphémères coquelicots qui portent ici la beauté. 

L’univers comme un champ de coquelicots et nos petites vies humaines comme autant de fleurs sans cesse renouvelées. Vanité de cette fleur dont le premier coup de vent aura tôt fait de disperser les pétales. La Vie toujours renouvelée, plus grande que nos courtes vies de fleur à peine écloses. 

À quoi sert chaque coquelicot dans son champ ? Il fait advenir la beauté du monde. C’est sa mission de coquelicot. Il ne fait que passer et veut déjà tout dire. Rouge sang. Un jour comme mille ans, je suis coquelicot. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :