(Silence, suite…)Parole perdue, silence perdu

Pour retrouver la parole, l’homme du XXIe siècle doit d’abord retrouver le silence. Il n’y a pas d’autres chemins. L’ouïe est un sens toujours actif ; les oreilles n’ont pas de paupières. Dès lors, le silence est angoissant pour ceux qui ne connaissent pas le silence. Ils l’assimilent à un vide sonore et peuvent en avoir peur. Il leur faut donc apprendre à apprivoiser le silence, à l’aimer. Alors le synonyme de silence n’est plus vide ou néant mais devient plénitude, calme et sérénité. Une prise de conscience se produit : l’espace qui nous entoure et l’instant présent que nous vivons s’ouvrent à une altérité infinie. 

Silence quand toutes les paroles ont été épuisées, quand aucune définition, aucune affirmation n’a réussi à enfermer le symbole, et qu’on le pose dans l’impuissance des mots, simplement là, comme un pré-texte ou post-texte, prétexte à l’expérience fraternelle qui nous réunissait, pur écho de sagesse, force et beauté. 

L’homme moderne a besoin du silence comme l’homme en a besoin depuis qu’il est homme, car seul le silence emplit tout, ouvre à l’infini, silence de la voûte étoilée, silence de contemplation. Le silence rend libre. Pas de Saint-Exupéry sans l’expérience du désert et sans le silence des dunes du Cap Juby, lui qui écrira plus tard : « Voyez le bâtisseur de cathédrale. Il s’est servi de pierres, il en a fait du silence[1] ». Pourquoi la beauté appelle-t-elle le silence ? La contemplation ne va pas sans le silence. Silence du visiteur au musée, du spectateur avant le début du concert, du marcheur dans un paysage sublime. Silence du méditant et de l’orant. Le recueillement fait entrer dans l’épaisseur du silence où plus rien n’est superficiel. 

Les mots sont des alcools forts, il faut savoir jeûner. 


[1] Antoine de Saint-Exupéry, “Préface au livre d’Anne Morrow-Lindbergh, Le vent se lève“, in Un sens à la vie, Éditions Gallimard, 1956.

Retrouvez l’ensemble des textes déjà parus, dans la rubrique Archives – © Jean Dumonteil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :