En pays de connaissance

D’où êtes-vous ? D’où viens-tu ? Pourquoi me poses-tu la question ? Tu veux connaître mon histoire ou plutôt mon parcours. Parcours, ce mot plus précis que mon histoire car j’ai parcouru un long chemin, j’ai voyagé jusqu’ici et toujours je pérégrine. D’ailleurs, je suis de passage, comme toi qui te crois installé. Tous nos voyages sont au long cours, voyages intérieurs, randonnées ou courses folles. Asseyons-nous et goûtons l’étape. Simplement.

Tu ne m’as pas reconnu et je reste étranger. Pour dire ce mot “étranger“, la langue anglaise est plus précise : foreigner ou stranger, au-delà de la frontière ou inconnu. Où est la frontière ? Tu es du coin ? De quel coin et pourquoi dans un coin, dans quel corner veux-tu me ranger ? De l’autre côté de quoi ? Sur quelle rive ? 

Accepte les questions sans réponse. Prononce seulement les mots de l’accueil et de la rencontre qui nous font humains. Pourras-tu reconnaître mon mystère ? D’où suis-je ? Je viens du ventre de ma mère, je viens du mystère de la vie. Dans la simplicité de ce mystère. Le même mystère que le tien, que tu croyais connaître et ne connais pas. Alors, entrons ensemble en pays de connaissance. Sans questions ni réponses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :