L’œil du cœur grand ouvert

Ouvrir l’œil du cœur, c’est ne plus voir à courte vue en se limitant à ce qui apparaît, à ce qui ne nous est qu’apparent. Ouvrir cet œil du cœur, grand, l’ouvrir toujours, l’entraîner sans cesse à élargir le regard dans la clairvoyance du mystère de mes frères, de la vie qui jaillit, de laLire la suite « L’œil du cœur grand ouvert »

Traduire, c’est trahir. Pas si sûr !

Connais-tu cette statue de Moïse par Michel-Ange où le prophète est affublé de deux cornes en haut du front ? Cette sculpture qu’on peut voir encore à Rome dans l’église Saint-Pierre-aux-liens ne cesse de nous étonner mais pour les contemporains de Michel-Ange, elle n’avait rien d’incongru. C’était la fidèle transposition dans le marbre du texte de laLire la suite « Traduire, c’est trahir. Pas si sûr ! »

L’art de la nuance

As-tu jamais ouvert un nuancier ? C’est ce jeu de cartes qui, à partir des trois couleurs primaires, présente une gamme, une infinie palette de couleurs qui nous ouvrent à la richesse, à la fécondité du réel qu’on a oublié de voir et contempler. Intensité ou légèreté, luminosité ou obscurité, chaleur ou froideur des couleurs quiLire la suite « L’art de la nuance »