La transmission de l’essentiel

La transmission est au cœur du mystère de la vie. La pandémie que nous avons vécue nous a méchamment enseigné dans notre chair ce que transmettre veut dire. Tout est transmission, même la feuille morte qui va se transformer en humus au pied de l’arbre et va le fertiliser, transmet la vie qui poussera aprèsLire la suite « La transmission de l’essentiel »

Nos vies de coquelicot

As-tu déjà vu un champ de coquelicots ? D’ailleurs, ce n’est pas un champ de coquelicots, c’est un champ ponctué de taches rouges que nous savons être des coquelicots. Il y a tant d’autres herbes et plantes qui font cette terre fertile. Les coquelicots émergent et transfigurent le champ. Éphémères coquelicots qui portent ici la beauté. Lire la suite « Nos vies de coquelicot »

Merci de ta sollicitude

Il est des mots qui palpitent en mon cœur. Il est des assonances de mots qui amusent les enfants, solitude, sollicitude, solitaire, solidaire. Il est des mots qu’il faudrait laisser résonner comme on entend le son du gong qui se prolonge infiniment : sollicitude. C’est un mot qu’on aimerait prononcer plus souvent et ne pas oublier,Lire la suite « Merci de ta sollicitude »

Dans la simplicité du mystère

Quand on parle du mystère, le contresens est toujours au coin de la phrase. Non, le mystère n’est pas une énigme à résoudre par quelques esprits déliés, comme dans un roman d’Agatha Christie. Mystère de la vie, de la mort, saurons-nous apprivoiser le mystère ? Pourquoi cette crainte pour le mystère, comme une sourde inquiétude ?Lire la suite « Dans la simplicité du mystère »