La vérité dans le miroir

« La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s’est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s’y trouve », écrivait le poète mystique persan Djalâl ad-Dîn Rûmî qui a tant influencé le soufisme. Illusion et insuffisance de ce que nous croyons posséder, infime partLire la suite « La vérité dans le miroir »

Oser dire “je ne sais pas“ et avancer

Longtemps, on a demandé aux religions de tout expliquer, de tout justifier. Dans nos sociétés modernes, on a ensuite demandé aux responsables politiques et aux États d’avoir réponse à tout. Nous avons cru aussi que la science pouvait tout dévoiler. Et depuis le début de la pandémie Covid-19, nous entendons des responsables politiques, des médecinsLire la suite « Oser dire “je ne sais pas“ et avancer »

L’invisible parmi nous

Nous ne savons plus voir. Paradoxe, nous sommes saturés d’images mais nos écrans font écran à l’essentiel. Après tout, c’est le propre d’un écran de faire écran, ne le savions-nous pas ? Sauf que derrière ces images qui peuplent notre imaginaire et colorisent nos rêves, ces images en miroir qui sont les selfies de nos vies,Lire la suite « L’invisible parmi nous »

Le goût de la docilité

Il faut entrer dans la nuance des mots. D’ailleurs, tout dans la vie doit s’apprécier dans les nuances et dans les marges. La nuance, c’est le contrepoint de la complexité, son acceptation et sa poésie. Notre expression gagne toujours à s’enrichir de l’abondance des mots qui font le tour d’une même idée mais l’éclairent chacunLire la suite « Le goût de la docilité »

Pas de vent favorable pour…

Chacun connaît la fameuse formule de Guillaume d’Orange : « Pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il veut aller ». En clair, il importe de se fixer un cap, un objectif, un but dans la vie. Mais derrière ce précepte moral volontariste, pourquoi ne pas tenter une lecture plus spirituelle ? Car le plus importantLire la suite « Pas de vent favorable pour… »

Puissance de l’éphémère

Nos vies comme des bulles de savon. En pleine crise sanitaire, nous redécouvrons que nous sommes vulnérables. L’étions-nous moins hier ? Non, mais l’hubris productiviste comme le grand divertissement consumériste avaient détourné notre attention. Oubliés, la peur, le dies irae, la vallée de larmes de nos cantiques d’antan. On avait pris pour une quête du bonheurLire la suite « Puissance de l’éphémère »

La grenouille au fond du puit ne connaît pas la haute mer

Nous regardons l’univers et la vie à partir de notre petite fenêtre et nous construisons la vérité, nous la réduisons, comme la grenouille du conte chinois croit que le ciel est rond et que la mer est semblable à l’eau de son puit. La vérité est toujours plus grande que l’idée que nous nous enLire la suite « La grenouille au fond du puit ne connaît pas la haute mer »

Rien qu’une goutte d’eau dans l’océan

« Vous n’êtes pas une goutte d’eau dans l’océan, vous êtes l’océan tout entier dans une goutte » a écrit magnifiquement le poète mystique persan Rûmi. Dans toutes les traditions spirituelles, on retrouve cette image de la goutte d’eau et de l’océan. C’est pour moi une immense source de méditation et de remerciement. L’humanité tout entière présenteLire la suite « Rien qu’une goutte d’eau dans l’océan »